Le pouvoir et l’opposition en désaccord sur les défis sécuritaires au Burkina

Le Burkina Faso fait face à de grands défis sécuritaires avec la montée du terrorisme dans le pays. En trois ans, plus d’une centaine de personnes sont décédées. Ces derniers jours, l’armée annonce avoir détruits des bases terroristes dans l’Est du pays. Mais l’opposition estime que le pouvoir ne fait pas d’efforts dans cette lutte contre le terrorisme.

 

Le Premier ministre a reconnu devant la représentation nationale que le pays est en guerre. En trois ans 118 personnes, civils comme militaires ont été tués. Il faut agir, estime le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *