LE GRASH prépare la mise en œuvre du Projet NED avec ses partenaires

Dans le cadre de la préparation du projet « contribuer au respect et la protection des droits humains dans la lutte contre l’extrémisme violent au Burkina Faso » financé par le National Endowment for Democracy, le Groupe de recherche-Action sur la Sécurité Humaine (GRASH) a sollicité et obtenu une réunion d’échanges et de préparation avec le Centre d’Information et de Documentation Citoyennes – (Cidoc) et le Centre pour la Qualité du Droit et la Justice (CQDJ). La réunion a eu lieu le mardi 17 novembre 2020 dans les locaux du CIDOC et a permis au GRASH d’exposer ses idées pour la mise en œuvre réunie des activités du projet et de recueillir les inputs et conseils de ses deux partenaires de mise en œuvre. M. SOME, coordonnateur du Cidoc et M.OUEDRAOGO Sosthène, président du conseil d’administration du CQDJ, ont affirmé la disponibilité de leurs structures respectives à contribuer non seulement dans la mobilisation des parties prenantes mais aussi dans l’animation des modules des formations prévues à Kaya, Dori, Fada N’Gourma et à Dédougou.

Vue partielle de la réunion avec le Cidoc et le CQDJ

Dans la même journée, l’équipe de projet s’est rendue à Kaya où elle a pu s’entretenir avec des représentants d’organisations de la société et des autorités administratives.

Photo avec M.ZOUNGRANA, secrétaire général de la Région du Centre-Nord

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *